Titre

"Prendre soin de soi, pour prendre soin des autres"

A chacun sa Vie, son Expérience, son propre Rythme !

Fréquemment, après les stages d’Initiations du 1er

 et du second degré, les élèves m’interrogent sur la période de gestation nécessaire entre les différents degrés.
C’est une question très personnelle, à laquelle même un Maître Reiki ne peut répondre.

Je m’interdis en tant que formateur (comme en tant que Praticien), d’imposer et de diriger la vie des étudiants ou des personnes qui souhaitent un accompagnement.  Souvenons-nous constamment que le Reiki est la Liberté même : 

« Il n’impose rien, sauf les Mains ».


Néanmoins, quand la question est posée nous pouvons essayer de diriger les personnes dans leur propre raisonnement. Nous pouvons leur recommander tout d’abord d’être sincère avec elle–même,

de faire confiance à leur Intuition, et d’écouter leur Cœur.

Après un stage de 1er degré,  2 ou 3 mois pourront suffire à certaines d'entre elles.

Cela peut dépendre de leur âge, de leur maturité, de leur faculté naturelle à percevoir les choses, et de leur capacité à s’adapter aux situations et changements qui ne manqueront pas de se produire.

Par exemple, celles entraînées à des pratiques corporelles (massages, yoga, sophrologie, taï chi chuan, qi gong, etc.) auront une sensibilité plus grande et seront sans doute plus à l’aise au contact de l’énergie que d’autres, non habituées à "travailler" sur elles-mêmes.

Il n’y a pas de règle absolue, ce qui vaut pour une personne ne l’est pas nécessairement pour une autre.

En ce qui concerne la période d’étude qui suivra le second degré, il parait souhaitable de s’accorder "quelques mois" avant d’aborder la suivante.

Ceux-ci seront indispensables pour expérimenter les nombreux outils et se familiariser avec l’énergie des symboles.
Vous remarquerez que l’expression "quelques  mois" est mise entre guillemets, car on ne peut une fois de plus fixer une échelle de temps précise.

A la personne qui me pose la question,  je réponds très franchement que cela va dépendre principalement de : " Son investissement personnel dans sa pratique ".
Pratique t'elle régulièrement au contact et à distance sur elle-même et sur d’autres personnes ?
A-t-elle expérimenté toutes les possibilités de travail offertes par le second degré ?

A-t-elle réellement commencé à faire un travail sur elle-même ? Etc.
Elle seule sait cela et peut répondre !

Pour la Maîtrise, certains Maîtres ont fixé une période minimum de 6 mois après le second degré (cela peut sembler très court), d’autres exigent une période de 2 ans.

Comme je l’ai développé ci-dessus, il y a tellement d’éléments à prendre en considération, qu’il faut s’abstenir une fois de plus de juger et laisser chaque personne choisir ce qu’elle pense être bon pour son propre développement.
Elle doit être consciente que chaque fois qu’elle fait un stage Reiki (quel que soit le degré), tout le travail d’étude et d’expérimentation, débute après le stage.  
Cette période pourra être de quelques mois pour les premiers degrés, à toute une Vie après la Maîtrise.
Il est évident que nous serons plus à l’aise pour assimiler de nouvelles notions et techniques si nous avons "intégré" les précédentes. Cela relève du bon sens.          

Si nous adhérons au fait que notre passage sur Terre à pour raison essentielle d’établir le lien avec notre Moi profond, notre véritable Nature, nous comprenons que notre Vie présente ne sera jamais trop longue pour pratiquer quotidiennement sur le chemin tracé par Mikao USUI.

Par conséquent il est essentiel de : 

"Respecter le choix des Autres, et réciproquement".

"A chacun sa Vie (liberté de la vivre pleinement ou pas), son Expérience (liberté de vivre nos propres expériences), son propre Rythme !" (liberté d’avancer ou pas sur notre chemin de vie et au rythme qui nous convient).
  
                                                                                                                                 Mai  2002